07 664 885 07
Prendre
rendez-vous
doctolib.png
  • Facebook

©2019 by Mon Hypnopraticien

SIREN - 853 964 203

 
L'hypnose
D’où vient l’hypnose ?
L’hypnose Ericksonienne a été inventée par Milton Erickson, psychiatre et psychologue américain. 
Après avoir réussi à surmonter sa paralysie à l’âge de 17 ans, il choisit d’étudier la médecine. Milton Erickson est persuadé que les ressources des hommes sont situées « hors du champ de la conscience ». C’est une fois son certificat en poche qu’il commença à exercer la psychiatrie et l’hypnose. Après quelques années de pratique et d’études , il présenta ses théories et bouleversa le monde de la psychothérapie. C’est de là qu’est née l’hypnose Ericksonienne.
En plus de créer cette nouvelle forme d’hypnose, il contribua grandement au développement des thérapies brèves ainsi qu’à celui de la Programmation Neuro-Linguistique, ou PNL.
 
L’hypnose c’est quoi ?
L’hypnose Ericksonienne permet au conscient et à l’inconscient d’une personne de travailler ensemble pour trouver une solution à un problème donné (objectif). 
L’hypnose part du principe que chaque personne a en elle les solutions à ses problèmes et elle permet de les trouver, retrouver, mettre en avant. Le client est donc le personnage actif et central de sa thérapie brève.
Ce type d’hypnose est non directif, c’est-à-dire que le thérapeute ne donne pas d’ordres, ou dans certains cas, le moins possible. Il n’est là que pour aider et accompagner le client dans l’atteinte de son objectif thérapeutique
L’hypnose Ericksonienne est une thérapie dite « brève », elle ne dure que trois à dix séances maximum. Il faut cependant savoir que la réussite de la thérapie ne dépend pas du nombre de séances ou de la profondeur de la transe, mais bien du travail fourni par le client (motivation à atteindre son objectif, accord de parties entre son conscient et son inconscient, ...).
 
Et la PNL (Programmation Neuro Linguistique) ?
Cette pratique, petite soeur de l’hypnose, s’articule autour d’un « état présent » pour aller vers un « état désiré » en utilisant les « ressources » passées, présentes et à venir de la personne. Cette technique n’utilise pas les effets de la transe hypnotique.
 
Les croyances limitantes que la personne cultive de manière inconsciente sur elle-même et sur son environnement peuvent générer un état de souffrance et des comportements dysfonctionnels. La thérapie va alors s’attacher à les corriger en s’appuyant sur des outils et des techniques qui aident à développer des comportements de réussite. Une fois les pensées et les comportements perturbants ou limitants mis à jour, il devient alors possible de les modifier.